Comment bâtir votre entreprise et votre marque personnelle
0.0 (0 ratings)
Instead of using a simple lifetime average, Udemy calculates a course's star rating by considering a number of different factors such as the number of ratings, the age of ratings, and the likelihood of fraudulent ratings.
1 student enrolled
Wishlisted Wishlist

Please confirm that you want to add Comment bâtir votre entreprise et votre marque personnelle to your Wishlist.

Add to Wishlist

Comment bâtir votre entreprise et votre marque personnelle

Bâtir sa marque et partir son entreprise d'un point de vu marketing
0.0 (0 ratings)
Instead of using a simple lifetime average, Udemy calculates a course's star rating by considering a number of different factors such as the number of ratings, the age of ratings, and the likelihood of fraudulent ratings.
1 student enrolled
Last updated 7/2017
French
Curiosity Sale
Current price: $10 Original price: $25 Discount: 60% off
30-Day Money-Back Guarantee
Includes:
  • 1 hour on-demand video
  • Full lifetime access
  • Access on mobile and TV
  • Certificate of Completion
What Will I Learn?
  • Comment débuter une entreprise du point de vue marketing et comment développer sa marque personnelle
View Curriculum
Requirements
  • Aucun préalable
Description

L'expression "branding" est de plus en plus utilisée, mais qu'est-ce que c'est? Est-ce que c'est important pour moi et mon entreprise individuelle? De plus en plus de gens sont à leur compte. Ils aiment la liberté d'être leur propre patron. Mais comment se faire connaître? Comment aller chercher des clients? Comment faire valoir mes compétences et me différencier de mes concurrents sur le marché?

Cette formation veut répondre à ces questions.

Objectifs

Dans cette formation, vous apprendrez comment: 

  • choisir son nom; travailler avec son nom personnel ou prendre un nom corporatif; 
  • identifier vos avantages concurrentiels; 
  • mettre en valeur ce qui vous distingue de vos compétiteurs; 
  • comment faire en sorte que vos clients et clients potentiels vous voient comme étant la personne qui peut répondre à leur besoin; 
  • définir nos prix;
  • comment aller chercher des clients;
  • comment se servir de la gratuité pour développer sa clientèle;
  • quelle place d'affaires choisir selon notre type d'entreprise;
  • se servir des médias sociaux pour développer sa clientèle et sa notoriété; 
  • se servir des envois courriels pour garder les clients et clients-potentiels informés;
  • comment bâtir ses actifs marketing.
Who is the target audience?
  • travailleurs autonomes, entrepreneurs, propriétaires de petites entreprises et professionnels
Students Who Viewed This Course Also Viewed
Curriculum For This Course
+
Comment s'organiser
6 Lectures 34:45

Voici l'expression à retenir pour ce module : « Toutes choses étant égales par ailleurs, le facteur qui fera la différence entre deux produits/services identiques sera le prix. » Ainsi, si vous ne souhaitez pas que vos clients potentiels viennent à vous uniquement parce que vous êtes l'option la moins chère, vous devrez faire attention à votre facteur de différenciation difficile à reproduire.

Qu'entendons-nous par un facteur de différenciation difficile à reproduire? En d’autres termes, cela veut dire que vous devez expliquer à vos clients potentiels la raison pour laquelle vous êtes la meilleure option pour résoudre les problèmes qu'ils éprouvent.

Une option facile serait de dire simplement que vous êtes le meilleur. Or, si vous choisissez cette option, vos concurrents n’auront qu’à répliquer qu’ils sont meilleurs que vous. De plus, nous venons de mentionner que votre facteur de différenciation doit être difficile à reproduire. Finalement, cette option n’est pas à préconiser puisqu’elle ne présente aucune substance, puisque rien ne s'y rattache et parce qu’elle est très facilement déjouée.

Voici quelques exemples d’un facteur de différenciation difficile à reproduire :

  • Vos années d'expérience en affaires ;
  • L’expérience cumulative de votre personnel clé ;
  • Votre éducation/formation /reconnaissances ;
  • Votre portfolio ;
  • Les histoires de réussite avec vos clients ;
  • Les témoignages de clients ;
  • L’utilisation de vos opérations telle qu’une assistance cliente 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, une offre de garantie produit / service / prix et un travail sur les résultats. 
Preview 06:12

Raconter son parcours est très important en raison du lien affectif que cela crée avec vos clients potentiels qui lisent à propos de vous et/ou qui vous écoutent. Pourquoi avez-vous créé votre entreprise? Quelle était votre idée ? Que vouliez-vous changer? Quel est le but de la création de l’entreprise? Comment voulez-vous faire une différence? Les réponses à ces questions constituent votre parcours.

Le partage de votre histoire doit être court, précis et très personnel. Il est préférable de ne pas écrire votre histoire afin de maximiser votre référencement ou afin d’obtenir un meilleur classement dans les engins de recherche grâce à une bonne densité de mots-clés. Faites-le avant tout pour toucher l'âme de vos lecteurs afin qu’ils souhaitent entreprendre ce voyage avec vous.

Évidemment, vous devez être conscient que ce n’est pas tout le monde en ligne qui s'engagera dans ce voyage. Internet est un endroit très vaste où beaucoup de points de vue opposés et d'aspirations différentes y naviguent. Cependant, le but ici est de rejoindre les individus ayant des mentalités similaires à la vôtre, qui vous comprennent et qui veulent faire affaires avec vous.

Dans cette vidéo, nous parlons des points suivants:

  • Raconter votre histoire afin de construire votre tribu ;
  • Raconter votre histoire en restant authentique et spécifique ;
  • Expliquer ce que vous voulez accomplir et les raisons pour lesquelles  vous faites cela ;
  • Expliquer votre motif (par exemple, aider les gens à gagner du temps ou à économiser de l'argent).

Sur le web, vous devrez garder une certaine distance et un certain détachement parce que vous serez en contact avec des gens qui ne partagent pas votre vision ou encore qui n’ont pas besoin de vos produits/services. Ces personnes peuvent donc vous critiquer.  

Cependant, toutes les critiques ne sont pas que négatives. Au contraire, certaines pourraient vous aider à améliorer votre message ou à affiner votre modèle d'entreprise. Dans cette optique, il ne faut pas ignorer systématiquement les critiques, mais plutôt les prendre en considération d’un point de vue critique.  

Preview 03:06

Quel nom choisir quand on part en affaires?  Voici une question qui parait simple, mais qui devient rapidement complexe quand on prend en considération tous ses paramètres.  

Généralement, l’utilisation de notre nom personnel est notre premier réflexe.  En bout de ligne, c’est vous qui êtes en affaires et vos clients font affaire avec vous.  Toutefois, cette option pose quelques problèmes (qui peuvent se régler d’eux-mêmes si vous réussissez à bâtir une multinationale et que votre nom devient une marque de commerce) :

  • Si vous décidez de vendre, il sera impossible pour quelqu’un d’autre de fonctionner sous votre nom.  Qui plus est, tout votre achalandage ne pourra être transféré puisqu’il est fait sous votre nom.  
  • Autre problème, vous risquez de perdre la possibilité de vous servir de votre nom dans un marché donné si votre nom fait partie des actifs qui sont vendus. Si vous êtes à la retraite et que vous ne voulez plus travailler ce n’est pas un problème. Mais si vous vendez pour vous repositionner, selon l’accord entre les parties, vous risquez de vous retrouver sérieusement limité, surtout si vous œuvrez dans un créneau particulier.  
  • Dernièrement, votre entreprise grandit et vous voulez engager quelqu’un, il sera très difficile de faire accepter à vos clients quelqu’un d’autre que vous.  Votre nom est en haut de la porte, vos clients veulent faire affaire avec vous.  

Quelle serait une autre option?  Il y a bien entendu la possibilité d’avoir un nom d’entreprise très descriptif de vos opérations, par exemple : Jeans-en-gros inc.  Et par chance, le nom de domaine est disponible !!!!  L’avantage de cette alternative est que votre nom dit aussi ce que vous faites.  Donc, en faisant la promotion de votre nom vous faites également la publicité de vos opérations.  Le problème, vous vous en êtes surement douté, vient lorsque vous voulez diversifier vos opérations.  Vous voulez ajouter des chemises et des vestons à vos jeans, en ce cas le nom ne cadre plus.  

Alors, allons dans le sens inverse, un nom complètement original.  En utilisant cette solution, vous risquez de trouver le même nom de domaine. Vous voulez diversifier, pas de problème. Vous souhaitez vendre, là aussi pas de problème.  Mais attention, avec un nom original  (exemple : Old Navy), il faut faire le rapprochement entre le nom et le service.  Naturellement, le nom que je viens de citer est tellement fort que la seule mention du nom Old Navy vous fait penser à vêtements prêts-à-porter pour la famille.  Mais des sommes colossales ont du être dépensées pour faire ce rapprochement.  Donc, à moins d’être un heureux héritier ou d’avoir gagné à la loto, votre budget risque d’être plus restreint.  

Une option intéressante est une combinaison entre le descriptif et le général.  Prenons comme exemple Delta Air Lines.  Dans ce nom d’entreprise, on a un nom générique (Delta) et un descriptif très précis de ce que l’entreprise fait (Air Lines).  Donc, en faisant connaître le nom (branding) de l’entreprise, on fait également la publicité de ses activités.  Evidemment, ces entreprises sont énormes (Old Navy et Delta Air Lines), mais vous pouvez comprendre la logique qui se cache derrière leur nom.  De plus, au fur et à mesure que l’entreprise grandit, les gens connaissent le volet générique tout autant que le descriptif.  Ce qui fait que si Delta Air Lines décidait un jour de se lancer dans le transport par train, on aurait : Delta Railroads.  On ajoute le logo et on peut très bien comprendre la relation entre les deux.  La même chose doit primer pour vous.  

Donc, si vous êtes à l’étape de choisir votre nom d’entreprise, considérez ces paramètres avant de commencer à vous faire connaître. Vous éviterez ainsi de faire deux fois le même travail.  

Preview 07:54

Dans cette vidéo, nous discutons du choix de votre image d’entreprise lorsque vous vous lancez en affaire.

Lors de vos débuts, l'utilisation de votre propre photo peut être une bonne idée. En effet, l’utilisation de votre photo ne comporte pas les mêmes limitations que l’utilisation de votre nom tel qu’expliqué dans le module précédent. Pourquoi est-ce une bonne idée? Voici quelques raisons:

  • Puisque la création d’un logo est une dépense couteuse, il est préférable de reporter cet investissement lorsque les ventes de votre entreprise seront plus importantes ;
  • Cette image permet de vous identifier à votre entreprise, ce qui peut être utile ;
  • Lors du démarrage de votre entreprise, le marché vous donnera des rétroactions pouvant avoir une influence sur votre modèle d'affaires et, en fonction de ces commentaires, des changements pourraient être nécessaires à votre entreprise et son identité notamment sa photo.

Éventuellement, le développement d’un logo sera important, mais pour commencer, il est judicieux d’utiliser une photo professionnelle.

Cependant, dans certains cas, il peut être justifié d’utiliser autre chose que votre photo. En effet, tel est le cas lorsque vous vendez un produit ou occupez une profession ne vous laissant pas de jeu dans votre modèle d’affaires (dentistes par exemple). À ce moment, la création d’un logo peut alors être considérée dès vos débuts.   

Quelle identité visuelle choisir ?
03:10

Dans cette vidéo, nous parlons du prix à charger à vos clients. Cette vidéo est principalement destinée aux industries de services, mais les techniques sont également bonnes pour les industries de produits.

Les trois options principales sont:

  • Le prix basé sur les coûts ; 
  • Le prix basé sur le marché ; 
  • Le prix comme outil de positionnement. 

Premièrement, les prix basés sur les coûts tiennent compte de tous les éléments que vous avez dans votre entreprise (coûts fixes, coûts variables, marge bénéficiaire). À partir de là, vous vous retrouvez avec le prix réel que vous devez facturer à vos clients. Cette technique est purement mathématique et repose sur les chiffres de vos états financiers.

Cette méthode présente des avantages et inconvénients. Les avantages sont le contrôle que vous avez sur les éléments qui entrent dans le calcul, l’absence de nécessité d’avoir des comparables (nouveau produit/innovation), l’importance du seuil de rentabilité pour la production de volume. Quant à ces inconvénients, il y a notamment le fait que vous pouvez charger moins que ce que le marché serait prêt à accepter. 

Deuxièmement, les prix basés sur le marché est une stratégie qui repose sur les informations fournies par le marché, que ce soit pour vos produits/services ou pour une alternative offrant des avantages similaires. Évidemment, certaines adaptations doivent être faites. Par exemple, si vous avez plus d'expérience que votre concurrent, vous pourriez ajouter une prime dans votre prix.

Cette technique a ses avantages et inconvénients. Elle fonctionne bien lorsque vous avez des comparables dans votre marché. Cependant, s’il n’y a pas de comparables disponibles, vous pouvez utiliser des substituts pour effectuer cette analyse. Par exemple, si vous recherchez le prix pour un logiciel de comptabilité, vous pouvez vous baser sur le prix que les comptables chargent à leurs clients (on ne se sert pas d'un autre logiciel pour fixer le prix, mais bien de l’alternative pour les fins de cet exemple). En somme, cette technique a ses limites lorsque vous êtes un véritable innovateur et qu'aucun produit/service similaire ne peut être trouvé sur le marché.

Finalement, la technique suivante utilise le prix comme outil de positionnement. Un exemple de cette technique est le i-Phone qui affiche un prix significativement plus élevé que son homologue Android.  Certaines des différences de prix s’expliquent par le nombre de fonctionnalités offertes, mais certaines sont également pour positionner le produit comme un produit "élite" (vous faites partie de la communauté «Apple»). Cela peut également être appliqué pour l'industrie des services, mais il faut le justifier avec le bon argument pour vous aider à obtenir une meilleure marge avec les clients existants et être moins dans l'industrie du volume. À l'autre extrémité de l’éventail, vous pouvez réduire les prix et ainsi acquérir des parts de marché en étant moins cher que vos concurrents.

Pour arriver à déterminer vos prix, vous pouvez vous servir des trois techniques; elles ne sont pas mutuellement exclusives.  

Quel prix charger?
08:21

Dans cette vidéo, nous parlons de comment choisir votre place d'affaires. Avec Internet, beaucoup de choses ont changé. Il n'y a pas si longtemps, votre adresse commerciale était très importante, en particulier pour l'industrie des services. Si vous avez des clients qui se déplacent dans votre entreprise, cette dimension demeure importante. Cependant, si c’est plutôt vous qui voyagez pour rencontrer vos clients, si vos rencontres se font en ligne ou si celles-ci de font par téléphone, cette dimension devient à ce moment beaucoup moins importante. 

De nos jours, l'argent que vous investissiez traditionnellement dans une location prestigieuse peut aujourd’hui être consacrée à vous établir dans un endroit plus accessible ou encore à développer un meilleur site internet (en effet, les tours prestigieuses du centre-ville peuvent être difficiles d'accès si vos clients n’habitent pas centre-ville).

Cette dernière stratégie ne s’applique cependant pas nécessairement à certaines entreprises. Par exemple, pour les magasins de détail, payer un loyer dans un centre commercial pour obtenir une bonne visibilité et obtenir un achalandage de clients est une considération importante. La même chose peut être dite pour les professionnels de la santé lorsqu’ils louent un bureau dans une clinique médicale qui leur fournira une clientèle. Dans ce cas, l'analyse suivante devrait être effectuée : l'argent supplémentaire dépensé pour cet emplacement premium en vaut-il la peine, compte tenu du trafic qu'il génère ? Devrais-je prendre cet argent et l’investir dans un loyer moins cher ou dans de la publicité pour obtenir un trafic similaire? Internet vous fournit d'excellents outils pour faire votre autopromotion et vous pourriez ressortir gagnant en choisissant cette dernière option.

Il faut aussi considérer la situation où votre modèle d’affaires implique que vous alliez voir vos clients (s'ils ne viennent pas à vous). Lorsque les clients n’ont pas à être accueillis, plusieurs professionnels choisissent de travailler à partir de leur résidence. Pour les occasions où vous devez organiser une réunion, il existe de nombreuses options : espaces de coworking, espaces de bureaux virtuels, centres d'affaires, cafés, etc. Il est également possible de faire une réunion à distance via des outils de vidéoconférence tels que Skype, GoToMeeting, Google Hangout, etc. Pour organiser une réunion virtuelle productive, tout ce dont vous avez besoin est un endroit bien aménagé à votre domicile ressemblant à un bureau ainsi que les aspects techniques nécessaires. Ainsi, ces méthodes vous enlèvent l’obligation de signer un loyer annuel et permettent de vous pouvez libérer de plusieurs coûts fixes.

Quelle devrait être votre place d'affaires?
06:02
+
Comment se faire connaître ?
4 Lectures 23:21

Dans cette vidéo, nous parlons de quel type d'outils de communication vous avez besoin.

Votre site Web devrait figurer au sommet de la liste. Quels éléments votre site devrait-il avoir?

  • Page de présentation;
  • Description du produit / service, avantages pour vos clients;
  • Blog/nouvelles/informations, section qui doit d’être mise à jour régulièrement grâce à des articles et/ou des vidéos;
  • Stratégie de liste de courriels;
  • Informations de contact.

L’autre élément serait les cartes d’affaires.  Elles sont toujours valables et utiles, même de nos jours. Cependant, pour distribuer de telles cartes, vous devez participer à des activités et prendre la peine de les sortir, sans quoi elles ne vous sont d’aucune utilité.

La présence sur les médias sociaux est également très importante. Le choix de la bonne plateforme est important : elle se fait en fonction du type d'entreprise que vous avez et du type de clients que vous recherchez. Une autre considération importante à ne pas oublier est la dimension visuelle de vos produits et services. Par exemple, si vous êtes dans l'industrie du design d'intérieur, vous pouvez valoriser des médias sociaux mettant l’emphase sur le visuel. Les grands sont:

  • Facebook;
  • Linkedin;
  • Twitter;
  • Google +;
  • Instagram;
  • Pinterest.

Les brochures et les dépliants traditionnels pourraient ne pas être aussi utiles qu'ils l'étaient auparavant puisque vous pouvez dorénavant développer une excellente présentation PDF et l’envoyer par courriel à moindre coût. En procédant de la sorte, vous créez du même coup votre liste d’envoi. La seule exception où il serait plus avantageux de préconiser la méthode des dépliants est lorsque vous souhaitez vous faire connaître dans votre région. À ce moment, l’envoi massif de dépliants ou de promotions est judicieux.  Les informations se trouvant sur de tels documents peuvent contenir des informations que vous ne voudrez nécessairement pas mettre sur votre site Internet, par exemple les prix de vos produits/services ou une liste de clients. 

Quels outils de communication devriez-vous utiliser ?
07:36

Dans cette vidéo, nous parlons de la façon de choisir les médias sociaux pour faire votre promotion. En effet, les médias sociaux sont un incontournable pour la diffusion de votre marketing de contenu, que vous soyez dans le domaine du B2B (business to business) ou du B2C (business to consumer).

Pour les entreprises B2B, les médias sociaux à choisir sont principalement :

  • Linkedin : composé principalement de professionnels et d’entrepreneurs il offre de nombreux outils pour contacter vos clients et diffuser votre contenu (groupes, courriel interne, publications, pages d'entreprises, etc.) ;
  • Twitter : en plus d’offrir plusieurs opportunités pour faire croitre votre réseau, votre compte Twitter peut être joint à votre compte Linkedin. Ainsi, ce que vous publiez sur Linkedin peut également se retrouver sur Twitter.  Depuis quelques mois, j'ai une belle croissance et d’excellentes interactions sur cette plateforme. Cependant, pour être efficace, vous devez publier du contenu fréquemment et régulièrement.

Pour les entreprises B2C, les médias sociaux pour lesquels il faut opter sont :

  • Facebook : très populaire, la plupart des personnes ayant un compte ont un nombre important d’amis. En étant actif sur cette plateforme et en publiant de l’information à forte valeur ajoutée, vous pouvez ainsi accéder au réseau de contacts des personnes qui vous suivent. De plus, Facebook propose également des outils pour organiser des événements et faire des publicités ciblées ;  
  • Pinterest et Instagram : ces deux médias sont très pertinents si votre entreprise a une nature visuelle ou lorsqu’elle peut être rendue visuelle.

Outre les médias sociaux nommés ci-dessus, il existe beaucoup plus d’options de médias sociaux. Mais voici les plus importants lorsque cette vidéo a été faite.  Si vous en avez d’autres, merci de me les communiquer et je les ajouterai.

Une chose très importante à considérer, après avoir sélectionné les plateformes appropriées pour vous, c’est le fait d’être actif sur celles-ci. Il vaut mieux être « dominant » au sein d’un nombre plus restreint de plateformes plutôt que de publier rarement sur un grand nombre de plateformes. En d’autres mots, vous devez être constant et dominer celles que vous choisissez. De plus, si vous commencez à publier, vous devez persévérer afin d’obtenir des résultats, afin de garder l’intérêt de vos lecteurs/abonnés et afin de rayonner dans le réseau de contacts de ces derniers. Pour y arriver, plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider, notamment l'utilisation de contenu tiers ou l'embauche de quelqu'un.

Sur quels médias sociaux devriez-vous être ?
04:53

Dans cette vidéo, nous parlons du type d'activités promotionnelles que vous devriez organiser pour faire connaitre votre entreprise. Dans le module sur les médias sociaux, nous avons parlé du marketing de contenu pour vous faire connaître. Une formation complète sur le sujet a été montée si vous voulez en connaitre davantage. Mais ici, nous regarderons plutôt les bases qui vous permettrons de commencer votre marketing.   

Dans cette section, nous aborderons les trois types de clients que vous devriez cibler.

Le premier groupe est celui de vos clients existants. Ce groupe devrait être votre objectif principal, car ces clients achètent déjà de vous. La plupart de vos clients vous connaissent pour l'un de vos produits/services et ne sont pas nécessairement conscients de la gamme complète que vous offrez. Le fait qu'ils aient acheté de vous, en supposant qu'ils aient aimé l'expérience, devrait vous inciter à développer des outils de communication qui permettront de rester dans leur esprit (stratégie « top-of-mind »). Cette stratégie leur démontrera l'éventail complet de ce que vous avez à leur proposer. L'autre raison pour laquelle ce groupe est si important est simple : en fournissant à vos clients existants un excellent contenu à valeur ajoutée, ils sont susceptibles de les partager dans leur réseau de contacts et ainsi générer de nouveaux clients. Par conséquent, vous convertissez vos clients en ambassadeurs de votre compagnie. Finalement, considérez également le fait que votre client existant est le client le plus rentable. Des efforts considérables devraient donc être déployés pour les conserver et pour garantir qu’ils soient satisfaits.

Le second groupe devrait être le réseau de contacts de vos clients existants. En utilisant les réseaux sociaux et le marketing par courriel avec vos clients existants, vous pouvez accéder à leur réseau de contacts. En faisant de vos clients actuels vos ambassadeurs, vous créez ainsi un représentant de confiance de votre entreprise qui parlera de la qualité de vos produits/services que vous fournissez ou qui partagera les informations à forte valeur ajoutée que vous fournissez. N'utilisez cependant pas ce rayonnement que pour la vente. Utilisez la règle 80/20 : 80% de ce que vous publiez/partagez/envoyez par courriel devrait être de nature informative et moins de 20% devrait être de la vente ou de la promotion. De plus, si vous utilisez votre réseau uniquement pour vendre en utilisant des promotions à rabais, il est probable que cela aient des conséquences vous étant défavorables. D’abord, cela créera une habitude au sein de votre réseau de personnes d’attendre les promotions pour acheter et ensuite, cela engendrera probablement un taux élevé de désinscription. Ces deux conséquences sont des comportements que nous voulons éviter. Finalement, bien que la  bonne vieille stratégie de bouche-à-oreille soit encore excellente, le marketing de contenu, les courriels et les réseaux sociaux optimisent l’efficacité.   

Le dernier groupe à considérer lors de vos débuts est celui les nouveaux clients. C’est le groupe qui est le plus difficile à acquérir et pourtant, tout le monde se concentre sur eux. Cependant, si vous débutez ou avez mis en place les stratégies précédentes, vous devez effectivement vous pencher sur l'acquisition de nouveaux clients. Comment faire? Vous devez d'abord comprendre qui sont vos clients. Sont-ils locaux? Sont-ils internationaux? Si vous avez des clients locaux, l'envoi par la poste, les annonces dans les journaux locaux, la participation aux événements, les activités de réseautage, les appels à froid ou encore la publicité en ligne sont toutes de bonnes options. Par contre, vous devez comparer le coût d'acquisition d'un client par rapport à la valeur d'un client lui-même. L'analyse de la valeur d'un client s’effectue sur le cycle de vie d'un client. Ainsi, si la valeur de votre client est faible, il est possible que les activités de réseautage ne soient pas la meilleure utilisation de votre temps. Vous seriez mieux servi avec de la publicité de masse. Mais si la valeur de chaque client est élevée, organiser des activités plus individuelles est une bonne idée (réseautage, appels à froid, etc.). Pour les appels à froid, si vous êtes bien organisé (en envoyant d'abord une lettre de présentation et en faisant un suivi téléphonique), vous pouvez avoir un bon taux de réussite. Comme toutes les activités promotionnelles, le volume est la clé, mais pas au détriment de la qualité. Bien que vous risquiez d’essuyer un refus de la plupart des personnes ciblées, l’acquisition d’un seul nouveau client sur dix personnes ciblées vous lancera dans la bonne direction. 

Pour finir, mentionnons que, lorsque vous commencez, vous disposez de temps. Ainsi, vous pouvez mettre l’épaule à la roue en faisant vous-même certaines activités de promotion. Vous réduirez ainsi vos coûts de démarrage.

Quelles activités promotionnelles devriez-vous faire ?
06:46

Dans cette vidéo, nous parlons de comment utiliser la gratuité pour promouvoir votre entreprise. L’expression « gratuité » n'est cependant pas tout à fait juste puisque nous ne donnons pas ce que nous vendons, mais nous l’échangeons. En effet, nous offrons ce que nous faisons à prix réduit ou gratuitement en échange de l'exposition de notre entreprise dans un réseau bien établi de personnes ayant le profil recherché de clients potentiels. Quels sont ces réseaux? Nous pensons aux associations professionnelles, aux chambres de commerce, aux entreprises bien établies, aux événements, aux foires, etc.

La première chose à  faire pour que cette stratégie soit réussie est de faire correspondre le réseau ciblé avec votre type de client recherché. Ainsi, si vous êtes avocat et ciblez un événement sportif destiné aux enfants, cette tactique n’est pas judicieuse. Bien que vous puissiez obtenir quelques contacts auprès des parents des enfants, vous pouvez définitivement trouver d'autres réseaux qui seraient plus productifs pour vous.

Ensuite, une fois que vous avez trouvé un bon réseau, vous pouvez proposer vos produits/services en échange d'une visibilité. Vous pouvez participer à des événements, être bénévole, être un conférencier, aider à la comptabilité (si vous êtes un comptable) ou encore être sur le conseil d'administration en échange de la visibilité de votre nom ou du nom de votre entreprise dans le réseau.

Comment vous servir de la gratuité pour vous faire connaître ?
04:06
About the Instructor
Stéphane Elmaleh-Riel, B.Ed, MBA
0.0 Average rating
0 Reviews
7 Students
4 Courses
Marketing consultant

Stéphane Elmaleh Riel is a born entrepreneur. During his 25 years of work experience, he was self-employed for 18 of them.

He holds an MBA in marketing and business strategy from HEC-Montreal and a B.Ed from McGill University. Since he began his career he has worked in marketing.

In an ever-changing world, he has over 18 years experience in e-marketing. As early as 1998 he was managing a transactional website which generated more than 80% of new sales.

When he started he worked for Kodiak, one of the better-known trademarks in Canada. At that time, the company was extending its brand. Partnerships were established with prominent companies for the use of the Kodiak name on their apparels. Sub-brands were also created to protect the brand’s value and, at the same time, the discount stores were given the brand notoriety that they were looking for.

Subsequently he was involved in the launch of more than 15 businesses or divisions for himself or as a business consultant. These ventures included a regional retail chain in Mexico.

It is this experience and more that he brings with him as a trainer.