Après des débuts dans le rock ( le trio « Porte 53 » a écumé les scènes du grand-ouest français pendant près de vingt années ), Armel Amiot se tourne vers le jazz au début des années 90, en particulier aux côtés de Jean-Michel Proust et de Jean-Marc Fritz au sein des « Groove Brothers ». Il est inspiré par tous les grands de la guitare jazz, bien sûr, sans oublier la furia des guitar-heros du rock-blues qui bercèrent sa jeunesse (de Rory Gallagher à BB King en passant par Alvin Lee…).

C'est un concours de circonstances qui l'a amené au banjo en 2007, après une rencontre avec les musiciens qui formèrent avec lui le quartet acoustique "La Planche à Laver". Une aventure forte de plusieurs centaines de concerts en France et à l'étranger, de trois albums, dont un enregistré à la Nouvelle-Orléans sous la direction du grand banjoïste créole Don Vappie. Cette rencontre fit date, car lors des concerts français qui suivirent la sortie de l'album, Armel, jusqu'alors autodidacte du banjo, put consolider son expérience auprès de celui que l'on s'accorde à considérer comme le plus grand spécialiste mondial de l'instrument !

Son nouveau projet "Banjo Club" lorgne toujours du côté de la Nouvelle-Orléans, des Antilles, des musiques de soleil, en cherchant toujours à conjuguer ce fascinant petit instrument semi-métallique avec finesse et énergie...

Discographie au banjo: « Mettez y dehro " La Planche à Laver (Tradijazz / Musikalouest - 2008), « A la Nouvelle-Orléans » La Planche à Laver (Tradijazz / Musikalouest - 2010), « Cœur d'un homme » La Planche à Laver (Tradijazz / Musikalouest - 2012), « Banjo Club » Armel Amiot (P53 / Musikalouest - 2013).

  • Students
    10
  • Courses
    1
  • Reviews
    3