Investir dans l'immobilier locatif en Belgique
3.4 (26 ratings)
Course Ratings are calculated from individual students’ ratings and a variety of other signals, like age of rating and reliability, to ensure that they reflect course quality fairly and accurately.
109 students enrolled

Investir dans l'immobilier locatif en Belgique

Apprenez ce que les riches savent et se transmettent dans l'immobilier!
3.4 (26 ratings)
Course Ratings are calculated from individual students’ ratings and a variety of other signals, like age of rating and reliability, to ensure that they reflect course quality fairly and accurately.
109 students enrolled
Last updated 9/2019
French
Current price: $59.99 Original price: $99.99 Discount: 40% off
2 days left at this price!
30-Day Money-Back Guarantee
This course includes
  • 6 hours on-demand video
  • 2 articles
  • 1 downloadable resource
  • Full lifetime access
  • Access on mobile and TV
  • Certificate of Completion
Training 5 or more people?

Get your team access to 4,000+ top Udemy courses anytime, anywhere.

Try Udemy for Business
What you'll learn
  • Un plan d'action étape par étape pour investir dans l'immobilier
  • Obtenir des crédits hypothécaires pour vos investissements en 2018 (125, 120, 115, 110, 100%)
  • Le GSM d'un entrepreneur pour les travaux sur la Wallonie/Bruxelles et d'un courtier/investisseur sur demande
  • Trouver et apprendre à négocier les bonnes affaires en Belgique
  • Beaucoup de clarté sur le fonctionnement de l'immobilier belge et les subtilités du pays fédéral
  • Les points sur lesquels il faut faire attention à connaître AVANT d'investir
Requirements
  • Oser passer à l'action
  • Gagner des revenus déclarés pour vos dossiers auprès des banques
Description

Vous souhaitez investir dans la pierre? Trouver une bonne affaire? Trouver un financement pour un investissement? Eviter de faire des erreurs qui peuvent durer des décennies? Apprendre à négocier? Ou vous souhaitez tout simplement augmenter vos rentes et vous êtes bloqués par les banques belges?
Bonne nouvelle, vous êtes au bon endroit !

5 participants dans cette formation (investisseurs, courtier et entrepreneur/artisan)

  • Un plan d'action étape par étape pour investir sereinement

  • Identifier et trouver les bonnes affaires en Belgique (les zones les plus rentables)

  • Comprendre le backstage de l'immobilier et du monde du financement hypothécaire

  • Anticiper le problème des pensions et créer une rente

  • Atteindre votre indépendance financière

  • Les GSM directs d'un entrepreneur et d'un courtier/investisseur (sur demande)

Bienvenue à La Formation Complète pour apprendre à Investir dans le Locatif en Belgique !

C’est LA formation au meilleur ratio qualité/prix que vous pouvez trouver en ligne sur l'immobilier en Belgique.

Aucune compétence particulière n'est requise pour vous lancer dans cette formation, vous pouvez tout à fait commencer de zéro.

Et à la fin de cette formation, vous aurez tout le nécessaire pour réellement passer à l'action et créer vos revenus passifs. En effet, l'investissement immobilier est le seul actif qui nous permet de nous enrichir grâce à l'argent des banques avec un minimum de risque.

Alors pourquoi cette formation est la solution optimale pour vous?

Apprenez en pratiquant !

Comme le dit Richard Branson « La meilleure façon d’apprendre c’est de faire ! »
Et oui, il n'y a pas de secret, plus vous pratiquerez, plus vous progresserez !

C’est pourquoi dans chaque partie de cette formation, vous aurez les instructions pour passer à l'action directement.

Construisez votre retraite avant l'âge !

C'est bien connu, les riches s'enrichissent car ils maîtrisent les leviers de l'enrichissement et les pauvres s'appauvrissent. Cela vous donnera une longueur d’avance !


Je serai pour vous bien plus qu’un simple prof !

Il s’agit peut-être d’une formation online mais mon objectif est de vous donner l’impression qu’on est assis ENSEMBLE.
Je serai en permanence avec vous, n'hésitez-pas à me poser vos questions!
Et on va faire un bon bout de chemin ensemble !
Je vous expliquerai clairement et simplement le mindset, les concepts, même les plus inconnus.

Bref, je vous garantis que cette formation est celle qui vous faut !

Vous ne me croyez pas ? Alors sachez que si cette formation ne vous satisfait pas, je vous rembourse, vous avez 30 jours à partir de votre date d’achat pour réclamer un remboursement.

Prêts à devenir un bon investisseur ? Alors voilà le programme de la formation:

  • Votre capacité d'emprunt

  • Déterminer votre objectif

  • Trouver les bonnes affaires

  • Trouver le financement

  • Les points importants et dangereux

  • Le plan d'action

  • Les cas particuliers

  • 2 interviews d'investisseurs

  • 2 vidéos BONUS du séminaires

Informations importantes à savoir:

  • Si cette formation ne vous satisfait pas alors vous pouvez obtenir un remboursement sous 30 jours.

  • Une fois que vous avez rejoint la formation, vous y avez accès à vie.

  • Vous avez également accès gratuitement à toutes les mises à jour que j’apporterai à cette formation.

  • Vous pouvez m’envoyer des messages personnels avec toutes vos questions ou suggestions concernant la formation.

Allez ! On passe à l’action !

Quel est le public ciblé ?

  • Toute personne souhaitant devenir indépendant financièrement ou avoir des revenus complémentaires en automatiques

  • Toute personne souhaitant débloquer ses blocages immobiliers

  • Toute personne souhaitant construire et prendre en main leur avenir

  • Toute personne souhaitant investir en Belgique en comparaison à la France

Who this course is for:
  • Quiconque est majeur, possède au moins un permis de résidence en Europe et des revenus qu'il déclare (Avertissement Extrait de Rôle)
Course content
Expand all 25 lectures 06:06:02
+ Introduction
3 lectures 20:09

INTRO

« Bienvenue dans cette formation immobilière qui va vous apprendre à acheter de l’immobilier et surtout des bonnes affaires immobilières pour dégager une rente un cashflow tous les mois en Belgique. Autrement dit : Acheter pour louer en Belgique » (pas d’achat-vente, pas d’achat de résidence principale bien qu’il y a du contenu qui peut vous intéresser, d’achat à partir de l’argent des autres donc de la banque pour s’enrichir personnellement)

« On ne change pas les bonnes habitudes, syllabus de cette formation »

Voici un résumé de la formation que vous allez suivre (plan)

1)      Comment fonctionne les banques pour un crédit hypothécaire

  •          Banque Centrale Européenne qui régularise l’euro, elle prête 80%

  •          NBB qui régule à l’échelle nationale, donne les directives que doivent adopter les banques (125%, 115%...)

  •          Les sièges sociaux

2)      Comment trouver VOTRE bonne affaire

  •         C’est quoi ?

  •         Comment déterminer jusqu’à combien vous savez acheter

  •         Calculer la rentabilité, le rendement locatif

  •         Où acheter ?

3)      Les erreurs à ne pas faire

  •          Trop investir pour du locatif (beaux meubles, trop beaux travaux). Pas d’émotion dans l’investissement, quelque chose de correct adapté au marché

  •          Ne pas faire de prévision pour les travaux = prévoir 10% en plus

  •          Les petits frais : déplacement pour visite, expertise valoriser, PEB, certificat de conformité, architecte permis de location, frais de dossier crédit etc.

  •          Infractions urbanistiques

  •          Attention en vente publique

  •          NE PAS SAVOIR INVESTIR

4)      Ce que vous devez faire à partir d’aujourd’hui

  •         Optimiser votre compte (pas de crédit auto, pas de carte de crédit, attendre au moins 1 an si vous avez été dans le rouge, économisez des sous pour les surplus ou payer les frais d’achats). Bien gérer votre argent

  •         Etre patient, le premier bien est primordiale, le 2ème et 3ème aussi va faire

  •         Passez à l’action, en forgeant on devient forgerons

  •        On va voir dans un premier temps comment fonctionne les banques pour un crédit hypothécaire.

  •        Ensuite, comment trouver votre bonne affaire, celle qui correspond à votre profil, à vos moyens financiers. On ne va pas viser des biens de luxes à 1 million d’euros ou 2 millions si vous commencez avec un revenu de 1200€ par mois par exemple. (On va voir comment DETECTER une bonne affaire, combien vous savez emprunter, calculer la rentabilité locative et où ACHETER ici en Belgique, quelle province, quelle commune ?)


1)      Comment fonctionne les banques pour un crédit hypothécaire

On va parler de l’euro système. C’est le système monétaire de la zone euro.

Tout d’abord vous devez savoir que l’euro qui vous permet d’acheter des biens immobiliers est géré et créé par la Banque Centrale Européenne (basé à Francfort) et les Banques Centrales Nationales (Belge, française, espagnole…).

Source https://www.nbb.be/fr/faq/quest-ce-que-leurosysteme

Lorsque vous demander un crédit hypothécaire à votre banquier :

Le banquier demande à son directeur d’agence (dans certains cas : en fonction du montant par exemple, car certaines agences ont parfois un pouvoir de décision de principe) ou envoie directement la demande au siège social.

Si le siège accepte, ils vont demander l’autorisation à la banque nationale qui elle va demander à la BCE. La NBB est la banque des banques, chaques banques « classiques » possède un compte courant chez la NBB. Tout comme vous, vous allez emprunter chez votre banque, votre banque elles-mêmes peut emprunter auprès de la NBB.

Source https://www.nbb.be/fr/faq/la-banque-centrale-est-la-banque-des-banques-comment-cela-fonctionne-t-il

Ce qui fait qu’à chaque niveau de prêt d’argent il y a des intérêts qui varient en fonction du taux de la BCE (Taux de soumission minimal), du taux de la NBB et du taux de la banque. Le taux varie en fonction des objectifs et politiques financiers de chacun.

La Banque nationale de Belgique (NBB ou BNB) va faire la demande à la BCE et si elle accepte la BCE va prêter 80% du montant du crédit. C’est pour cela qu’il est plus difficile pour vous de demander un financement à 100%, 110%, 115%, 125% car les banques classiques doivent emprunter encore des sous à la banque nationale ou les avancer. Les banques classiques doivent suivre des directives pour ne pas mettre l’économie en péril. Imaginez des banques qui prêtent à beaucoup de mauvais payeurs. Elle va tomber en faillite et emporter une partie de l’économie avec elle (cf. 2008)

C’est le schéma simplifié, mais comme nous sommes ici en Belgique, un pays fédéral, il y a encore plusieurs niveaux de délégation (régionale, provençale, communale…) BREF

Ce que vous devez retenir, c’est que pour tout prêt d’argent, les organismes financiers ont l’obligation de fournir UNE GARANTIE

Source https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me/html/collateral.fr.html)

Quand vous demandez votre crédit hypothécaire, le schéma de base est que vous donnez votre bien immobilier en garantie l’hypothèque). Donc faîtes ATTENTION à

  •           Le prix de vente du bien

  •           la VALEUR expertisée (avec projet travaux si vous demandez des travaux)

  •           L’expert (2 experts de la même commune, sur le même terrain ne vont pas forcément donner le même prix) à C’est là que votre dialogue sera important

Car c’est votre GARANTIE pour la banque.

Prenons un exemple concret : Admettons qu’il y a un bien qu’un propriétaire vend à 150 000€ et il est expertisé 150 000€ dans l’état où il est. Vous êtes faîtes une offre agressive et vous l’obtenez pour un prix de 125 000€. Obtenir un prêt hypothécaire de 100% donc 125 000€ sera + facile car la banque n’a rien à perdre si jamais vous ne savez plus payer et ne respecter pas les conditions. Elle gagnera même 25 000€. Vous n’avez donc rien à perdre à tenter de demander un financement à 125% = 156 000€ ou 115% = 143 750€ !

Les banques ne font pas (toutes) de l’argent grâce à l’immobilier. Mais alors pourquoi prêtent-elles pour un crédit hypothécaire ?

La raison est simple, il s’agit d’un produit d’appel qui vous engage (en théorie) sur une très longue durée 20 ans, 25 ans… Imaginez pendant votre carrière vous gagner en moyenne 2500€ pendant ces 25 ans, cela fait 2500 X 12 X 25 = 750 000€. Vous allez déposer 750 000€ dans leur compte en banque. C’est pour cela que le banquier vous demandera de domicilier votre salaire dans la banque, car les banques utilisent cet argent pour l’investir à très grande échelle. Non seulement vous allez leur donner de l’argent, mais en plus derrière ils vont vendront d’autres produits (vous un premier client, une conversion, ils vont tenter d’augmenter leur fréquence d’achat). Comme une carte de crédit, un compte épargne, des placements, assurances…

Les banques vous prêtent car elles gagnent sur

  •           Les intérêts du crédit

  •           L’argent que vous déposez sur leur compte

  •           Les autres produits que vous allez acheter

 

2)      Comment trouver VOTRE bonne affaire

Tout d’abord c’est quoi une bonne affaire immobilière ?

Simple c’est un bien qui va vous rapporter de l’argent, autrement dit un bien que vous avez acheté à bon prix (en dessous du prix du marché ou en dessous du prix expertisé par la banque) qui va vous faire dégager de l’argent grâce à la valeur que vous allez y apporter (travaux, logement).

Voici quelques exemples de bonnes affaires

  •           Un appartement acheté 100 000€ et expertisé 125 000€ après une bonne négociation

  •           Un appartement acheté 125 000€ qui vaut 125 000€ et après 10 000€ de travaux vaut 150 000€ (cuisines, toitures par exemple) après de bons travaux de valorisation

  •           Une maison unifamiliale achetée 130 000€ qui vaut 110 000€ au début et après division en 3 appartements vaut 200 000€ (grâce à une attestation urbanistique) après une division


    Quelques indices qui influent sur la valorisation de la maison

  •           Sa situation (orientation, lieux, évolution possible du quartier)

  •           Affectation urbanistique du bien (1 logement familial, logement collectif, plusieurs logements ?)

  •           Configuration : nombre de salle de bain, chambres, living, jardin

  •           Les conduites : la conformité électrique, le PEB : l’isolation, le chauffage, la toiture

  •           La qualité des matériaux et travaux (châssis, panneaux photovoltaïques, air conditionné...)

    Jusqu’à combien vous pouvez acheter ?

  •           Retenez que les banques vous autorise un taux d’endettement d’environ 30% en général jusqu’à 40% en fonction de votre profil et de vos revenus. C’est pas la même chose si vous êtes en CDD, en CDI, indépendant, en profession libéral. Donc prenez vos revenus mensuels, divisez-le part 3 et multiplié le par 12 et par le nombre d’année où vous emprunterez votre crédit (25 ans par exemple). Par exemple vous gagnez 1200€ par mois, vous savez emprunter à hauteur de 400 X 12 X 25 = 120 000€

Dans l’emprunt peut être compris le prix du bien + les travaux + sous acceptation les frais d’achats + les intérêts

Donc admettons un bien à 105 000€.

 

3)      Comment calculer la rentabilité/rendement immobilier ? Combien cela va nous rapporter annuellement ?

Le calcul est simple : Il y a la rentabilité BRUT et la rentabilité NET

BRUT :

Loyer annuel / Prix d’achat total (travaux + frais d’achat + prix du bien)

 

NET :

Loyer annuel (- les frais annuels RC précompte immobilier, assurances)

 

Par exemple

Un bien immobilier à 105 000€ acheté en Wallonie

Environ 16 000€ de frais d’achats (sans abattement ni aucune prime)

Rapporte un loyer mensuel de 700€ (facilement faisable)

RCI + précompte immobilier = 800€

ASSURANCES SOLDES RESTANT DU + HABITATION = 600€

 

Rentabilité

BRUT

700 X 12 /  (105 000 + 16 000) = 7%

 

NET

(700 X 12 – 800 – 600) / (105 000 + 16 000) = 5,8%

 

Cela veut dire que chaque année vous allez gagner 5,8% de l’argent du montant que vous avez investi (fond propre et/ou crédit hypothécaire). C’est un exemple, simple mais il est facile d’avoir 10% de rentabilité en Wallonie dans certaines régions.

 

4)      Où acheter pour louer en Belgique

Voici une idée du prix de l’immobilier

https://statbel.fgov.be/fr/themes/construction-logement/prix-de-limmobilier


Vous pouvez voir le prix du marché (ici par exemple Charleroi)

http://www.cadastre.be/Belgique/Hainaut/Charleroi/Prix_Immo

Introduction
06:24

Comment Vanessa a fait en suivant toutes mes astuces immobilières pour gagner de l'argent.

Vidéo complète accessible dans la formation avec Questions & Réponses (26 min)

Preview 04:15

9 premières minutes de l'intervention de Grégory (extrait)

Vidéo complète avec Questions & Réponses dans la formation (1H17)

Preview 09:30
+ Votre capacité d'emprunt
2 lectures 13:24
  • Les règles générales de votre capacité d'endettement

  • Les règles de votre banquier

  • L'exemple concret d'un belge qui gagne 1500€ NET par mois.

Règles générales
04:32
  1. Pensez à demander à la banque nationale belge l’état de vos crédits (ficher à la Banque Nationale) en envoyant un email à ck@nbb.be (car votre banquier le fera et cela peut être déterminant pour le siège) et prenez-les en compte dans votre calcul mensuel. Si vous dîtes que vous n'avez pas de crédit et qu'ils se rendent compte que si, ce n'est pas bon.

    Montrer et scanner mon extrait avant et après ou consulter avec votre EID : https://eservices.minfin.fgov.be/mym-portal/public/citizen/welcome (« consulter mes dettes et remboursements »)  = PROACTIVITE

Règles particulières
08:52
+ Déterminer votre objectif
3 lectures 14:57
  • Partez du principe que tout est possible

  • Prenez le temps pour déterminer vos objectifs

  • Soyez très clair et réaliste (par rapport à vos obligations)

  • La clarté va vous enlever le brouillard et vous permettre de vous focaliser en évitant ou n'écoutant pas les médisances.

N'écoutez que ceux qui ont atteint les objectifs que vous convoitez!

Le pouvoir de la clarté
02:28

La colocation

  1. Implique la gestion de plusieurs locataires (plusieurs baux)

  2. Implique une localisation stratégique (Près d’une gare, transport commun qui mène à l’aéroport, ou vers des unifs ou des écoles)

  3. Nécessite un permis d’urbanisme en règle ou l’obtention qui peut prendre + de temps (en Wallonie par exemple) https://www.lebonbail.be/articles/le-permis-prealable-a-la-mise-en-location-d-un-kot-etudiant

Les différents moyens d'enrichissements simples et sûrs
08:08
  • Achat-revente pour faire du cash

    1. Si revente avant les 5 années (date des actes) à 16,5%

    2. Taxes sur la Plus-value = Prix de vente – Prix d’achat

      1. Prix de vente = Prix estimé (par notaire ou expert ou administration de l’enregistrement) – Prix de frais liés à la vente (agence, publicité) OU sinon votre prix

      2. Prix d’achat = Prix du vendeur + frais d’actes + droits d’enregistrement + travaux (si entrepreneur agréé)

  • Locations saisonnières

    1. Implique une localisation stratégique

      1. Près d’un hôpital par exemple

      2. A côté d’un groupement d’hôtel (ce qui signifie que c’est prisé)

      3. En centre-ville pour du tourisme

      4. Près de la mer ou lac, lieux calme pour des WE en couples ou près d’activité

    2. Implique + de travail supplémentaires et donc – de temps

      1. Chercher les clients et gérer la réception de l’argent et/ou d’un acompte (airbnb, booking)

      2. Gérer la remise des clés, nettoyages

      3. Contient un risque en fonction du tourisme, de la saison ou d’évènement (Terrorisme)

      4. Fiscalité : http://gillescarnoy.be/2017/01/11/la-fiscalite-de-logeurs-airbnb/

Les moyens d'enrichissements plus rapides
04:21
+ Les bonnes affaires
4 lectures 33:05
Quels sont les critères?
03:53
Comment les trouver?
04:42
Comment développer son flair?
07:43
En pratique?
16:47
+ Le financement
3 lectures 40:42
La stratégie
16:07
  1. Est-il intéressant de rembourser? Calculer votre avantage avec ce simulateur: https://www.guide-epargne.be/epargner/comparez/remboursement-anticipe-credits-hypothecaires.html

  2. Obtenir le meilleur financement

  3. Passez par un courtier : il sait quoi et comment le dire à la banque, il en sait + que vous, c’est leur métier vous êtes son client il va se battre pour vous, il connait plein de banque et leur profil et particularité. Il peut vous faire gagner du temps et assurez-vous d’avoir une bonne communication pour être au courant. Préparez et négociez les frais de courtages. Un courtier indépendant à tout intérêt de vous défendre. Un que je conseille credit2000.

  4. Ayez une bonne tenue de compte

    1. Faites des économies mensuelles (exemple de 10% de vos revenus)

    2. Ne terminez pas la fin du mois en crédit et payez à temps vos cartes de crédit

  5. Montez votre dossier avant de voir les banques pour montrer votre motivation et sérieux

      1. Le strict minimum

        1. Votre pièce d’identité et une copie recto-verso

        2. Les taux les meilleurs que vous avez trouvés :

    - https://www.immothekerfinotheker.be/F/barometre-des-taux

    - http://www.centralecredithypothecaire.be/simuler-votre-credit-3/grille-des-taux.html

    1. 1 ou vos 2 derniers extraits de rôles (pour information si vous les avez perdus, vous savez les consulter avec votre eID sur https://eservices.minfin.fgov.be/mym-portal/public/citizen/welcome (« Consulter mon avertissement-extrait de rôle (note de calcul) »)) ou envoyez un email à info.ccipp@minfin.fed.be

    2. L’offre d’achat ou le compromis de vente

    3. Si vous êtes indépendant/entrepreneur, vos bilans de l’année précédente (car pas encore publier en fonction de la date) + un bilan prévisionnel de l’année en cours tamponné par votre comptable + éventuellement des contrats qui assurent vos prochains revenus

    4. Un extrait de compte pour attester que vous possédez bien les fonds nécessaires demandées par la banque (même si vous n’allez pas les utiliser)

    5. Si vous faîtes des travaux, un devis correspondant à la somme demandée. Attention, si vous souhaitez installer 3 cuisines, 3 sanitaires, je vous conseille de ne pas le mentionner dans le devis (sinon on verra que c’est pour un investissement)

    1. Faite un crédit avec un gros taux pour obtenir le crédit, puis un an après faîte-le refinancer au taux courant en montrant que votre bien s’autofinance quand même.

    2. Pour regagner ses frais d’acquisition, utilisez-le sursis de paiement (1 ans par exemple).

    3. Quelques banques que je conseille : RecordBank (ING), Krefima, Crelan et Argenta pour leur taux et prêt.

Le meilleur moyen
11:10

Comment fonctionne le système bancaire!

NB: Je parle souvent de la banque centrale (européenne), je veux en réalité parler de la Banque nationale de Belgique (NBB).

Le fonctionnement du système bancaire
13:25
+ Les points importants
3 lectures 23:42
Les 2 principaux dangers
13:36

Information fraîche sur comment obtenir + de 100%

Pour le 2ème ou n-ième bien
05:08
Les critères de l'expertise
04:58
+ Le plan d'action
1 lecture 13:43
  1. Déterminez votre capacité d’emprunt

    1. Allez voir votre banque et demandez-là de confirmer votre capacité d’emprunt et faîte par de votre décision d’acheter « une résidence principale » (même si c’est pour de l’investissement, vous pouvez très bien vivre « une seconde » dans votre maison et faire relativement ce que vous voulez avec). N’hésitez-pas à poser toutes les questions à votre banque, est-ce qu’elle est OK si vous louez une partie du bien etc.

  2. Obtenez de votre banque un accord de principe sur le montant d’achat qui va vous permettre d’argumenter auprès du vendeur plus tard. Demandez à votre banque la liste d’expert agrée qui vous servira pour faire une expertise du bien pour déterminer la valeur réelle. Pour tenter de payer sans apport, faite une expertise du bien, si la valeur expertisée du bien est supérieure au prix d’achat + apport, vous êtes couvert !

  3. Entourez-vous des meilleurs et faîtes-leur part de votre projet!

    - Cherchez un « bon courtier » (vous pouvez aussi vérifier sur la banque nationale les bénéfices qu’ils font). Demandez recommandation à vos proches et les « bonne banques». Si vous avez du temps, faîtes vous-même le tour des banques, partagez votre projet, vous saurez directement si la banque accepte votre profil ET votre projet. Pour celles qui sont intéressées, gardez contact, il vous suffira plus que d’envoyer votre dossier par email une fois le bien trouvé.

    - Cherchez un « bon notaire». Vérifiez qu’il existe bien sur https://www.lexgo.be/fr/notaires/ et éventuellement demandez-lui s’il connait un « acte en main », notamment si cela fait partie de votre stratégie.

    - Cherchez un « bon entrepreneur» voir Conseil > entrepreneur, qui serait OK de travailler sur place

  4. Donnez contact notaire/entrepreneur/courtier

  5. Gagnez du temps, anticipez

    a. En préparant votre dossier (voir le point Financement > monter votre dossier)

    b. Calculant éventuellement les frais liés à l’achat et trouvez leur financement (je rappelle que l’argent ne sera pas forcément utilisé dans le cas d’un acte en main)

    I. Frais d’acte d’achat https://www.notaire.be/calcul-de-frais/achat

    II. Frais d’acte de crédit https://www.notaire.be/calcul-de-frais/credit

    III. Ou demandez un décompte de votre notaire

  6. Déterminez votre objectif, ce qui filtrera déjà les types de bien que vous allez viser, la région dans laquelle vous allez acheter.

  7. Cherchez votre bien

    1. Sur les sites web, créer vos filtres et alertes

      1. Immoweb.be

      2. Immovlan.be

      3. 2ememain.be

      4. kapaza.be

      5. google.be

    2. En agences dans les régions ciblées

    3. Demandez à votre entourage si quelqu’un connait quelqu’un qui a hérité d’un bien ou veut tout simplement vendre son bien

8. Faîtes vos visites armés jusqu’au la dent

9. Faîtes vos offres

a. Lors de votre visite, ne tombez pas dans l’émotionnel et prenez des notes et des photos. N’hésitez-pas si l’annonce sur papier vous a convaincu, vous avez senti le flair, à emmener votre entrepreneur.

b. Ce que vous pouvez demander au propriétaire

  • Titre de propriété
    S’il y a des baux de location (contrat, état des lieux, attestation de dépôt de garantie locative) par exemple
    Checklist des travaux effectués

  • Certificat PEB (qui peut être un argument de négociation)

  • Certificat de contrôle électrique (car l’électricité coûte cher)

  • Attestation de la citerne à mazout si il y en a une

  • Information sur la copropriété (charges à payer etc.)

  • Certificat urbanistique

  • Obtenez une offre d’achat de la part du vendeur si vous avez trouvez votre bien

  • Négociez, mettez une date limite (5j) et jouer sur le fait que vous avez visité d’autre bien

10. Soumettez votre dossier à votre courtier ou à votre banque et aux autres banques. Si vous êtes convaincu de l’achat vous pouvez notamment déjà y faire une expertise (certaine banques exige une expertise), cela augmentera vos chances surtout si l’expertise surévalue le bien. Si le prix d’achat + frais d’achat = prix d’expertise, vous êtes très bon car la banque prends beaucoup moins de risque

Le plan d'action
13:43
+ Cas particuliers
1 lecture 04:28
  1. Si vous êtes déjà propriétaire ou si vous avez fait un investissement non rentable DONC au final vous « perdez » de l’argent tous les mois OU vos moyens financiers sont moindres, 4 possibilités

    1. Vous augmentez vos capacités de manière conséquente et traçable (pas de black) par activité complémentaire indépendante ou demander une augmentation (difficile) ou devenez actionnaires ou la bourse, bref.

    2. Vous effectuez un petit investissement (car vos revenus sont affectés) et trouvez une bonne affaire qui s’autofinance !

    3. Transformer votre bien pour qu’il vous rapporte : colocation par exemple

    4. Mettre en hypothèque votre maison

    • Objectif, montrez que vous savez investir à votre banquier !

    1. Si vous êtes étudiants et sans nécessairement revenus

      1. Faîtes un prêt à tempérament (demandez le support de vos proches, un cautionnaire)

      2. Investissez dans des parkings, que vous pouvez découpez (en traçant simplement des lignes au sol et installer des point d’ancrages au sol), voir Amazon par exemple (« ancrage sol moto »)

    2. Si vous avez peu de revenus

      1. Yourtes

      2. Box/garage pour stocker

      3. Bus aménagés ?

    3. Si vous avez du CASH (héritage)

      1. Utilisez la banque comme un effet de levier

        1. Démonstration par calcul

      2. Utilisez l’argent des autres pour vous enrichir

      3. Sécurité dans la diversification (géographique)

Plus d'excuse en voyant des bonnes affaires pareils!

Cas particuliers
04:28
+ Interviews
2 lectures 57:19

C'est une femme et elle ne parlait pas couramment français.

Aucune excuse pour investir! Si elle l'a fait (achat et travaux), vous pouvez le faire!

Vanessa
26:43

Vivre selon ses valeurs. Mia montre comment elle créé sa vie, selon sa définition grâce à l'immobilier en Belgique

Mia
30:36
+ Séminaire (vidéos)
2 lectures 02:22:01

Très belle intervention de Grégory, investisseur et courtier en crédits. Déjà indépendant financièrement, sa prochaine étape est la liberté financière! (envoyez-moi un message pour obtenir ses coordonnées)

Intervention de Grégory sur le financement et l'immobilier
01:17:08

Très belle intervention de Medhi qui nous explique comment se passe les travaux (envoyez-moi un message pour obtenir ses coordonnées)

Intervention de Medhi sur les travaux
01:04:53